Objectifs scientifiques

GRIF met à la disposition de la communauté de physique des hautes énergies, en particulier celle travaillant sur les expériences auprès du LHC, l’outil indispensable aux travaux d’analyse et de simulation (centre Tier-2) tout en préservant les besoins locaux (centre Tier-3). GRIF a aussi pour but de permettre l’accès à ses ressources à d’autres collaborations de physique des hautes énergies auxquelles participent les laboratoires impliqués mais aussi, dans un cadre pluri-disciplinaire d’assurer la participation des laboratoires au projet EGI en s’ouvrant à d’autres communautés.

Son dimensionnement est actuellement dominé par les besoins des expériences LHC. Les besoins en termes de Tier 2 sont tirés des modèles de calcul des expériences LHC. L’objectif est d’atteindre une ressource correspondant à un Tier-2 moyen pour les quatre expériences (~4-5% du total). La répartition des ressources pour le LHC dans GRIF par expérience est de 45% des ressources affectées à ATLAS, 28% à CMS, 17% pour ALICE et 5% pour LHCb. La taille des ressources Tier 2 en 2018 pour chaque expérience est montrée dans le tableau suivant, et sont issus de REBUS. De plus, depuis 2014, GRIF est un Tier 2 pour la collaboration CTA, pour l’étude des rayons cosmiques, et depuis 2015 pour l’Institut des Systèmes Complexes (ISC-PIF) qui héberge une partie de ses ressources de calcul dans GRIF.

 Expérience  Calcul (HEP-SPEC06)  Disque (To)
ALICE 20433 1848
ATLAS 47530 3918
CMS 30060 2602
LHCb  11605  300
CTA 3000 200
ISC-PIF 30000 0
Besoins du projet GRIF en termes de Tier 2 en 2020.

En plus de ces ressources chaque site installe des ressources de type Tier 3 (qui ne sont pas "pledgées") avec une taille conséquente. Le projet GRIF est aussi amené à agrandir ses ressources avec des projets hors LHC.

Comments are closed.