Projets impliqués

De nombreux projets ont accès, à travers des Organisations Virtuelles (VO) aux ressources du projet GRIF. Nous les répertorions ici en séparant les collaborations de physique des hautes énergies des autres.

La physique des hautes énergies

On retrouve les quatre expériences auprès du LHC :

  • ALICE (A Large Ion Collider Experiment) est une collaboration internationale composée de plus de 1000 physiciens, ingénieurs et techniciens, incluant environ 200 étudiants en thèse, issus de 105 instituts de 30 pays. La collaboration vise à répondre aux questions suivantes : que se passe-t-il pour la matière à des températures 100000 fois supérieures à celles au centre du Soleil ? Pourquoi les protons et les neutrons pèsent 100 fois plus que les quarks dont ils sont faits ? Est ce que les quarks à l’intérieur des protons et des neutrons peuvent être libérés ?
  • ATLAS (A Toroidal Lhc Apparatus System) est une collaboration internationale composée d’environ 3000 personnes (chercheurs, ingénieurs, techniciens et étudiants) provenant de 174 instituts dans 38 pays. Le programme de physique va d’une étude détaillée du modèle standard de la physique des particules à la recherche du boson de Higgs et de modèles de nouvelle physique.
  • CMS (Compact Muon Solenoid) est une collaboration internationale composée d’environ 4300 personnes (chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs et étudiants) provenant de 172 instituts dans 40 pays. Le programme de physique va d’une étude détaillée du modèle standard de la physique des particules à la recherche du boson de Higgs et de modèles de nouvelle physique.
  • LHCb est une collaboration internationale composée d’environ 700 chercheurs et étudiants, aidés de plusieurs centaines d’ingénieurs, techniciens et administratifs, provenant de 52 instituts. LHCb est spécialisé sur l’étude du quark b et de l’antimatière.

d’autres expériences sur collisionneurs ou pour les neutrinos :

  • D0 est une collaboration internationale qui a utilisé le collisionneur Tevatron situé près de Chicago. Son programme de recherche consiste en une étude détaillée du modèle standard de la physique des particules à la recherche du boson de Higgs et de modèles de nouvelle physique.
  • H1 était une collaboration internationale d’environ 250 chercheurs provenant de 20 instituts dans 12 pays, installée au collisionneur Hera à DESY (Deutsches Elektronen-Synchrotron) près de Hambourg qui a étudié en particulier la structure interne du proton.
  • Le futur accélérateur linéaire ILC (International Linear Collider) ainsi que les détecteurs qui y seront installés sont en phase de recherche et développement.
  • La collaboration Calice est un projet de recherche et développement pour un calorimètre pour le détecteur auprès de l’ILC.
  • SuperNEMO est une collaboration visant à rechercher la désintégration double beta, pour rechercher un neutrino de Majorana.

des expériences d’astroparticules et cosmologie :

Les groupes hors de la physique des hautes énergies

  • Biomed est une grande VO pluri-disciplinaire et internationale regroupant des chercheurs des sciences de la vie, en particulier dans les domaines de l’imagerie médicale, de la bioinformatique et la recherche de médicaments.
  • Climate-G est une VO pour les études sur le changement du climat, particulièrement sur les problèmes de manipulation de données et metadonnées à grande échelle.
  • COMPCHEM est une VO associant des laboratoires de sciences moléculaires et des matériaux.
  • EDGI est un projet de développement d’intergiciel pour consolider les résultats obtenus par le projet EDGeS concernant l’extension des services grilles aux desktops.
  • desktopgrid.vo.edges-grid.eu
  • edgiprod.vo.edgi-grid.eu
  • Expanding GEOsciences on DEmand (EGEODE) est dédiée à la recherche en sciences de la terre pour la recherche industrielle et publique.
  • eticsproject.eu
  • L’organisation virtuelle ESR (Earth Science Research), comptant des membres de IPSL
  • Fusion est dédiée à la recherche sur la fusion nucléaire.
  • Geant4 est dédiée au développement d’un outil de simulation du passage de particules à travers la matière.
  • vo.complex-systems.eu
  • vo.gear.cern.ch
  • vo.iscpif.fr
  • MURE est dédiée à des recherches sur l’évolution des réacteurs nucléaires
  • vo.neugrid.eu
  • vo.panda.gsi.de
  • vo.ucad.sn

Les VO spécifiques

Certaines VOs spécifiques regroupent des utilisateurs de laboratoires ou d’équipes effectuant des développements sur la grille elle-même.

Chaque laboratoire membre de GRIF a sa propre VO interne, à l’usage des membres du laboratoire ne faisant pas partie d’une VO déjà existante :

  • vo.apc.in2p3.fr à l’APC Paris
  • vo.ipno.in2p3.fr à l’IPN d’Orsay
  • vo.irfu.cea.fr à l’IRFU de Saclay
  • vo.lal.in2p3.fr au LAL d’Orsay
  • vo.llr.in2p3.fr au LLR de Palaiseau
  • vo.lpnhe.in2p3.fr au LPNHE Paris

Celles-ci peuvent tourner en particulier su chacun des sites de la fédération.

D’autres sont liées à d’autres laboratoires de l’IN2P3 ou des universités de tutelle de GRIF :

Enfin, certaines VO sont plus liées à des développements sur la grille :

Comments are closed.